Fort Delgrès

Publié le par Raphaëlle Hosteins

 

A la recherche de l’histoire de la Guadeloupe, nous nous retrouvons à Basse-Terre en Basse-Terre au Fort Delgrès.

Il s’agit d’une construction militaire à l’histoire chargée qui portait initialement le nom de Fort Saint Charles du nom du premier « propriétaire » de l’île, Charles Houël, et qui fut rebaptisé récemment (1989)« Delgrès » du nom de l’homme qui lutte contre le rétablissement de l’esclavage.

Le colonel Louis Delgrès, militaire né en homme libre, a refusé de se soumettre en 1802 alors que Napoléon rétablissait l’esclavage.  « Vivre libre ou mourir ! » Avec des centaines de soldats, il quitte le fort assiégé pour se réfugier à Matouba à Saint-Claude où ils se donneront la mort…

Le fort est très grand. Entre vieilles pierres, sépultures et verdure, l’endroit est paisible et plutôt beau. La vue l’est tout autant. Dans la poudrière, au fond du site, une exposition nous révèle un autre pan de l’histoire guadeloupéennes : le réveil de la Soufrière de 1976. Les gros titres des journaux retracent l’événement sur plusieurs mois.

Et en fin de visite se trouve un beau memorial... J’ai été à la fois ravie de découvrir cet épisode et touchée en imaginant les angoisses des uns et des autres.

Je vous conseille d’y aller faire un tour si vous avez du temps. La visite du fort est gratuite. J’ai pour ma part beaucoup apprécié cette plongée dans l’histoire particulière, atypique et tellement variée de cette île pleine de surprises.

 

Fort Delgrès
Fort Delgrès
Fort Delgrès
Fort Delgrès
Fort Delgrès
Fort Delgrès
Fort Delgrès
Fort Delgrès
Fort Delgrès
Fort Delgrès
Fort Delgrès
Fort Delgrès
Fort Delgrès
Fort Delgrès
Fort Delgrès
Fort Delgrès
Fort Delgrès
Fort Delgrès
Fort Delgrès
Fort Delgrès
Fort Delgrès
Fort Delgrès
Fort Delgrès

Publié dans culture

Commenter cet article

Angelilie 27/04/2017 14:03

beau blog. un plaisir de venir flâner sur vos pages. une belle découverte et un enchantement.N'hésitez pas à venir visiter mon blog. au plaisir